Loi anti-gaspillage – Nouvelles interdictions au 1er Janvier 2021

ecofriendly

Comme vous le savez, en ce début d’année 2021, la loi anti-gaspillage fait de nouveau parler d’elle puisqu’elle ajoute de nouveaux objets à sa liste de produits plastique à usage unique interdits.

Au 1er Janvier 2021 donc, ont été interdits les objets suivants :

  • Pailles
  • Couverts jetables
  • Touillettes
  • Couvercle de gobelets à emporter
  • Boîtes en polystyrènes expansés (boîtes pour la restauration rapide)
  • Piques à steak
  • Tiges pour ballons
  • Confettis en plastique
  • Objets en plastique oxodégradables

Loi anti-gaspillage

 

 

Mais au-delà de ces interdictions d’autres mesures sont également en place pour limiter la quantité de déchets plastiques.

Par exemple, l’interdiction de distribuer, à titre gratuit, des bouteilles en plastique dans les établissements publics ou les locaux professionnels.

Dans la même idée, l’obligation d’utiliser des bouteilles en plastiques lors d’évènement festifs, culturels ou sportifs est également interdite.

Du côté de la grande consommation, des bacs de tri seront mis en place dans les supermarchés dans le but de collecter les emballages des produits achetés.

Et bien sûr, la fabrication ou l’importation de sacs plastique à usage unique est totalement proscrite.

 

D’autres solutions sont possibles.

Face à ces nouvelles interdictions, d’autres solutions se développent. L’objectif est de limiter l’utilisation du plastique jetable avec le vrac ou l’utilisation de contenants réutilisables.

En effet, afin de favoriser l’économie circulaire, les consommateurs sont invités à amener leurs propres contenants réutilisables dans les commerces. Bien évidemment, les contenants doivent être adaptés au produit acheté et les commerçant pourront également proposer des contenants réutilisables à leurs clients.

Concernant les supermarchés, hypermarchés et autres grandes surfaces (commerces >400m²), ils devront mettre à disposition des clients des contenants réemployables propres et adaptés.

Pour finir, les vendeurs de boissons à emporter doivent proposer un prix plus avantageux aux consommateurs qui apportent leur propre récipient réemployable.

Des gestes simples qui nous permettent d’agir au quotidien pour se libérer du gaspillage et préserver nos ressources naturelles.

 

Rappel sur la loi anti-gaspillage

Adoptée à l’unanimité au Sénat en Janvier 2020, la loi anti-gaspillage a pour but de transformer notre économie linéaire en économie circulaire.

Elle se construit autour de 5 grands axes :

  • Éliminer le plastique jetable en interdisant progressivement tous les emballages plastiques et certains objets du quotidien et en développant les solutions de vente en vrac.
  • Mieux informer les consommateurs.
  • Modérer le gaspillage et développer le réemploi solidaire en interdisant la destruction des invendus non-alimentaire, la vente des médicaments à l’unité et l’impression systématique des tickets de caisse.
  • Lutter contre l’obsolescence programmée en mettant en place un indice de durabilité et en favorisant l’utilisation des pièces détachées.
  • Produire de manière plus responsable en sensibilisant les industriels dans leur gestion des déchets et en encourageant les produits respectueux de l’environnement.

Pour rappel, l’objectif à long terme est de faire totalement disparaitre les plastiques à usage unique d’ici 2040.

Vingt ans pour créer de nouvelles habitudes de consommation et bannir le plastique.

Notre planète nous dira merci !

Ecoresponsable

Pour en savoir plus : https://www.ecologie.gouv.fr/loi-anti-gaspillage-economie-circulaire-1

Toute l'actualité